Sylvain Potard nu : son sexe agite le Web

de | 22 septembre 2015

Dieux du stade 2016. Sylvain Potard nu : son sexe agite le Web

Voir la vidéo de Sylvain Potard nu : son sexe agite le Web

Il est l’homme dont tout le monde parle. Inconnu jusqu’ici, Sylvain Potard

Modèle 2015 du calendrier des Dieux du stade, en soutien à l’Association « Le cancer du sein, parlons-en ».
Depuis qu’il a pris la pose complètement nu, de face, le sportif est devenu (très) célèbre…

Chaque année depuis près de quinze ans, les sportifs mâles se dénudent pour le calendrier des Dieux du stade au profit d’associations caritatives.

Cette année ne déroge pas à la règle puisque le nouveau numéro est en vente depuis le 17 septembre et le célèbre making of des séances photos sous la direction de Fred Goudon déjà culte.
Rugby, football, basketball, judo, gymnastique, course automobile et mixed martial arts, si le rugby (dont la Coupe du monde vient de démarrer) a longtemps prédominé, cette année, de nombreuses disciplines sont représentées.

Parmi les mannequins d’un jour, l’un d’entre eux, inconnu du grand public jusque là, a particulièrement attiré l’attention des internautes attentifs.

Car si Sylvain Potard a accepté de poser intégralement nu face à l’objectif, ce qu’avaient fait avant lui Christophe Dominici ou Frédéric Deltour, la taille de ses attributs, pour le moins généreuse, a immédiatement déclenché l’hystérie des réseaux sociaux, mais aussi celle de Roselyne Bachelot sur le plateau du Grand 8.
A la vue de ce specimen impressionnant, l’ancienne ministre, dont on connaît la liberté de ton, s’est en effet écriée devant ses compagne de plateau : « C’est une trompe d’éléphant ! » Sur Twitter, on s’émeut, s’étonne ou on doute tour à tour. Potard aurait-il abusé de la retouche image ?

sylvain-potard-et-son-penis
« Si mon attribut peut faire rêver la gent masculine ou féminine ça me plaît ! »

Interrogé par Jean-Marc Morandini, le sportif, plutôt content de son « petit » effet, ne regrette rien de rien : Cette photo s’est faite en commun accord avec le staff et c’est vrai que je ne voyais aucun inconvénient à montrer mon sexe dans ce calendrier.
Quand je suis nu, je me sens libre et si mon attribut peut faire rêver la gente masculine ou féminine ça me plait, a-t-il en effet délcaré. Avant d’ajouter, à l’adresse de ceux qui le soupçonnent d’avoir triché : Certains disent qu’il y a du photoshop, c’est faux, c’est bien moi sans trucage et le photographe peut vous le confirmer (rires).
Je le referai sans aucun problème si c’était à refaire !

Invité sur le plateau de C à vous hier soir, le nouveau chouchou du Web ne boude pas son plaisir et n’oublie jamais de rappeler que les gains seront reversés à l’association « Le Cancer du sein, parlons-en »
Ou quand un pénis sort de l’ombre pour la bonne cause.

(Visited 1 661 times, 1 visits today)